8 conseils pratiques pour une vie de famille zero déchet

Connaissez-vous le documentaire « Demain, tous crétin ? », diffusé sur la chaîne franco-allemande « Arte » en novembre 2017 ? Si vous l’avez pas encore regardé, je vous le conseille très fortement et vous met le lien ici. Le film expose les travaux des chercheurs français et américains montrant que les perturbateurs endocriniens ont des effets négatifs sur les capacités cognitives et les comportements : baisse du QI, multiplication du nombre d’enfants atteints d’hyperactivité ou souffrant de troubles de l’apprentissage…

La biologiste et spécialiste mondiale des perturbateurs endocriniens, Barbara Demeneix, l’une des éminents chercheurs ayant participé au documentaire, explique dans son livre paru le 25 octobre 2017 (Cocktail toxique. Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau, Odile Jacob), comment le mélange des substances chimiques contenues dans nos différents produits de consommation (alimentaire, ménager, hygiène…) cré la base d’un cocktail toxique, pour ne pas dire explosif.

Sur le blog, on vous propose une série d’articles écrits par Inès (maman de 2 garçons, éducatrice de santé holistique qui cherche elle-aussi des solutions pour un mode de vie plus naturel), qui vont nous guider sur les bons gestes à adopter afin d’assainir notre environnement direct : nos intérieurs. Si vous n’avez pas encore lu son article sur les bienfaits des huiles essentielles, je vous mets le lien ici.

Nina

 

Nous produisons tous des déchets. C’est inévitable. Avec les enfants, nos déchets semblent doubler. « Zero Waste » (« Zéro déchet ») ou « Low Waste » (« Faible gaspillage ») est un mode de vie que nous choisissons dans le but de réduire nos déchets (Bea Johnson : « Zero Waste, 2 Adults & 2kids » TED Talk) . En passant par les 3R: réutiliser, recycler et réduire, le zéro déchet tente de créer un système circulaire, au lieu d’un système linéaire qui va dans une seule direction: le déchet.

De nos jours, tout est emballé dans du plastique. C’est un problème habituel car la plupart de ce que nous consommons sont des aliments et des produits industriels emballés. Ce ne sont pas seulement les couches et les lingettes humides qui posent problème, mais aussi l’emballage des jouets, les vêtements et les produits qui ne peuvent pas être recyclés.

Étant une maman attentive, j’ai décidé de m’embarquer dans une mission: réduire les déchets que nous produisons en faisant quelques ajustements concernant les produits que nous consommons au quotidien. Cela peut sembler insuffisant et/ou trop difficile pour certains d’entre vous, mais à mon avis, chaque petite action est importante. C’est une question de perspective. L’esprit humain est capable de s’adapter assez facilement à des conditions de vie de plus en plus complexes, ce qui signifie que nous pouvons nous acclimater de ce nouveau mode de consommation. Tout ce qu’il nous faut c’est la volonté de changer et la bonne attitude. Non seulement cette alternative améliore la situation de tous les êtres vivants sur Terre, mais elle réduit également l’exposition de nos enfants aux produits chimiques.

Couches lavables

Les couches réutilisables sont de nouveau en mode. Ce sont des couches lavables, disponibles en différents modèles. Je recommande les couches lavables «tout en un», qui sont à mon avis les plus pratiques à utiliser. Préparez-vous psychologiquement car cela prend un peu de temps pour « se convaincre» de passer le cap. Cependant, une fois que vous êtes habitué(e)s à leur utilisation, vous serez heureux/euses d’avoir fait ce choix. Les couches lavables sont économiques et écologiques. Votre conscience sera plus légère avec toutes les ordures que vous éviterez! Permettez-moi de souligner que les couches jetables ne se biodégradent pas, ce qui signifie qu’il faut parfois jusqu’à 500 ans pour qu’une seule couche se décompose! J’avoue que mes propres enfants utilisent encore des couches pendant la nuit et lors des sorties, mais ce sont des couches biodégradables.

Couches Biodégradables

Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas prêt(e)s à utiliser les couches lavables, il existe une alternative: les couches biodégradables. L’une des marques qui proposent des couches biodégradables sur le marché est la marque scandinave Naty . Naty est une ligne de produits écologiques pour les bébés, les tout-petits et même pour les mamans. J’adore la philosophie de Naty.

Lingettes en tissu

Lingettes lavables

Une autre alternative aux lingettes humides jetables (attention: déchets!) sont des lingettes en coton. Je fabrique mes propres lingettes en tissu en utilisant un peu d’eau chaude, d’huile de noix de coco et d’huile essentielle d’arbre à thé. Non seulement elles sentent bon, mais aussi elles respectent la peau délicate du bébé. Suivez le lien vers mon tutoriel pour fabriquer ces lingettes vous-même .

L’eau est ton meilleur ami

Une autre option consiste à remplir un bol avec de l’eau tiède et tremper vos lingettes en tissu dedans pour ensuite nettoyer les fesses de votre bébé. Assurez-vous que les lingettes en tissu soient en coton biologique. Pour les plus dévouées, emmenez votre enfant dans la salle de bain et lavez ses fesses sales soit dans l’évier, soit, quand l’enfant est plus grand, dans la baignoire. Le point positif est que vous évitez les soucis lors du change car généralement, les enfants aiment l’eau. Utilisez l’eau pour laver le visage et les mains de vos enfants plutôt que les lingettes humides. Si vous êtes chanceux de vivre dans un endroit comme la Suisse, il y a des fontaines partout avec de l’eau potable (même au printemps !).

Acheter d’occasion

Les vêtements, les meubles et les jouets d’occasion se sont avérés plus sûrs pour notre santé, car ils ont été lavés ou utilisés assez longtemps pour pouvoir éliminer tout produit chimique dangereux (Why Second Hand is Healthier for Your Baby). Échangez des vêtements avec vos amis. Organisez une fête de troc, par exemple. Acheter d’occasion ne signifie pas que vous êtes pauvres, c’est un choix de ne pas acheter tout ce qui est nouveau et « brillant ». Cependant, certains articles, tels que les sièges auto et les casques, sont considérés comme potentiellement dangereux si achetés d’occasion. Vérifiez cela à l’avance. La plupart de parents peignent la chambre d’enfant et achètent de nouveaux meubles avant la naissance de leur bébé(High Formaldehyde Levels Found in Baby Furniture). Cependant, ces gens ne réalisent pas qu’il y a des substances nocives dans les meubles neufs et dans les peintures. Combien de fois avez-vous acheté des jouets neufs et vous vous êtes aperçus que votre enfant jouait à peine avec ces jouets? Lorsque vous achetez d’occasion, vous achetez plus de jouets ou de jeux car ils coûtent beaucoup moins cher. Ensuite, lorsque votre enfant ne s’intéresse plus à ces jouets vous pouvez beaucoup plus facilement vous en débarrasser en faisant le bonheur d’un autre enfant. Néanmoins, je reconnais qu’il est parfois difficile de trouver le jouet qui nous fait de l’oeil depuis un moment sur le marché de l’occasion. Mais grâce à d’innombrables boutiques en ligne / portails, tels que Tutti.ch, ainsi que des vide-greniers et des marchés aux puces, nous avons plusieurs endroits pour trouver ce qu’il nous intéresse.

Produits durables

Produits durables et réutilisables

Achetez DURABLE. Achetez des jouets, des couverts, des assiettes, des bouteilles d’eau, des boîtes à goûter et des pailles en métal DURABLES. L’achat de couverts et d’assiettes biodégradables ou de matériaux recyclés est une option optimale. Le BPA présent dans beaucoup de plastique est nocif pour la santé (7 Reasons to Never Drink out a Plastic Bottle Again). Investissez dans des articles de fête à long terme plutôt que dans des décorations d’anniversaire fragiles, des assiettes en papier et des tasses à usage unique. Consultez mon post sur les décorations d’anniversaire durables pour plus d’idées. Optez pour des articles biodégradables ou recyclables: achetez une brosse à dents en bambou ou fabriquez votre propre dentifrice maison avec une simple recette de dentifrice avec seulement 3 ingrédients (DIY Toothpaste by Dr. Axe) . Les options durables c’est aussi fun !

Marché des produits frais / Acheter en vrac

Marchés locaux

Actuellement, la plupart des aliments sont emballés dans du plastique non recyclable. Au marché des agriculteurs, vous trouvez des produits locaux et frais, achetés « à la source ». De plus, l’emballage est quasi inexistant. Personnellement, j’apporte mes propres sacs et pots réutilisables. En plus de soutenir la communauté en consommant les produits locaux, notre santé en récolte des bénéfices car les aliments locaux ont une valeur en nutriments plus élevée.

Marchés locaux et produits en vrac

Trouvez la liste des marchés dans notre région pour avoir plus d’idées sur les endroits où faire vos courses. Les achats en vrac peuvent également être effectués dans plusieurs magasins bio et dans des magasins sans emballages jetables (Liste des boutiques « Zéro déchet » à Zurich). Apportez vos propres conteneurs ou achetez-les directement dans les magasins et faites vos courses! En plus ,vous y trouverez de nombreuses informations et astuces sur comment réduire notre production de déchets.

Dites NON au sac en plastique

Enfin, l’une des options les plus faciles et efficaces pour produire moins de déchets consiste à éviter les sacs en plastique. Soyez toujours muni(e) d’un sac à provisions. Dans certains pays, les sacs en plastique ont été interdits, par exemple au Chili, au Royaume-Uni et en Australie. Les sacs en plastique ont tendance à perturber sérieusement l’environnement. Le plastique pénètre dans le sol et libère lentement des produits chimiques toxiques. De plus, les animaux confondent le plastique avec la nourriture et sont souvent blessés (How Harmful are Plastic Bags?). Un autre gros problème concerne les pailles en plastique. Cinq ans après le nettoyage des plages, on estime que 8,3 milliards de pailles se trouvent sur les côtes du monde. Et cela ne présente que 0,03% de tout le plastique qui se trouve dans les océans de notre planète (The Anti-Plastic Straw Campaign)!

Petit à petit, l’oiseau fait son nid

L’élimination du plastique, la réduction des déchets et des produits chimiques sont non seulement bénéfiques pour notre propre santé, mais contribuent également au bien collectif de la Terre. Laisser une empreinte plus petite sur Terre devrait être l’objectif de chacun(e) d’entre nous pour laisser aux générations futures une planète en bon état. Mais bien sûr, ne vous sentez pas obligé(e) de faire tout, toute de suite! Choisissez une chose et avancer par petites étapes, car tout dans la vie est un voyage. Avec de la patience et de la persévérance, on atteint toujours son but !

Inès

Maman de deux garçons, éducatrice de santé holistique qui aspire à un mode de vie sans gaspillage et sans déchets. j’utilise des solutions naturelles pour la santé et le bien-être de sa famille. Consultez mon blog pour en savoir plus: www.mi-vida-verde.com.

 
Vous aimez l’article ?
Vous adhérez à notre concept ?
Suivez-nous sur Facebook et Instagram
Facebook  Instagram

0 comments on “8 conseils pratiques pour une vie de famille zero déchet